05 juin 2006

Scandale à l'étalonnerie de Bourail

Un entrefilet dans une feuille de chou locale (qui doit être acquise à la cause de certains des responsables de l'UPRA equine, pour être si peu volubile) nous apprend que "suite à un problême d'approvisionnement en azote" on a "foutu en l'air un stock précieux" de semences d'étalons conservées à l'étalonnerie de Bourail.

Nous sommes pourtant en face d'un scandale issu du laxisme et de l'inconscience professionnelle des fonctionnaires ou assimilés responsables de cette gestion.

Ce n'est pourtant pas sorcier de surveiller le niveau d'azote liquide dans des containers !!! Et bien il faut croire que malgré des études poussées de vétérinaire ce job est techniquement très délicat.

Car la vérité c'est que les niveaux n'ont pas été refaits régulièrement malgré 4 agents succeptibles de le faire et que l'azote liquide de la cuve de stockage des semences s'est totalement évaporé

Résultat: la totalité des semences décongelées et mises à la poubelle dont des paillettes du fameux ROSIRE que les Haras nationnaux ne sont certainement pas prêts à renvoyer en Nouvelle calédonie.

Qui va assumer cette responsabilité?

Qui aura le cran de demander un dédomagement pécunier aux responsables de cette perte?

Qui va dénoncer ce "j'm'en foutisme" qui caractérise la filière aux autorités de tutelle ?

Qui va enfin dire que de l'argent publique est gaspillé depuis des années pour de bien piètres résultats ?

Personne car le ronronnement est si intense que rien ne peut le déranger.

IL EST PIRE QUE LE BRUIT DES BOTTES : C'EST LE SILENCE DES PANTOUFLES

   

Posté par TAMOA à 18:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Scandale à l'étalonnerie de Bourail

Nouveau commentaire